Magma

Maëva Benaiche est photographe. Dans sa magnifique série de photographies Magma, elle nous partage une partie d’elle : son bégaiement.

« Je suis en perpétuelle agitation, coincée dans un entre-deux. Je veux poursuivre mon chemin mais n’arrive pas complètement à passer outre ce bégaiement.

Cette différence je la vis parfois comme une plaie, parfois comme un cadeau. Si grâce à elle, j’ai pu acquérir une forme de résilience et qu’elle a fait naître en moi une force insoupçonnée, à cause d’elle, j’ai dû me bâtir une carapace. Carapace qui ne cesse de se renforcer au fur et à mesure des années et devient lourde à porter seule. C’est pour cela que je photographie, que j’utilise cet art qu’André Breton qualifiait « d’explosante fixe ». Elle me permet de me décharger du poids des mots sur ma langue et fait émerger des sentiments que je serais incapable d’exprimer à travers un simple discours. Je me retrouve ainsi partagée entre l’envie d’en découdre et le besoin de m’accepter complètement. Mais cette acceptation n’est jamais figée dans le temps : elle m’agite et constitue mon magma. »

À lire et contempler sur http://maevabenaiche.com/magma.html.

Back to Témoignages